VIVA

VIVA est un programme qui a été développé dans notre centre dans le cadre de la prévention secondaire sur mandat de l’OFSP et en collaboration entre la recherche et la pratique. Ce programme est adapté aux besoins des adolescents et de jeunes adultes /15-25 ans) et s’adresse à tous ceux qui s’y intéressent, spécialement à ceux qui se trouvent dans des situations exigeantes.

Le but de VIVA est de renforcer les resources des adolescents et jeunes adultes dans le quotidien afin qu’ils puissent atteindre leurs buts pas à pas. L’encouragement à l’autorégulation est le point central de ce programme.

VIVA travaille avec des groupes de 6 à 8 participants séparés selon le sexe.
Ce programme comprend 9 séances à 90 min. qui ont lieu de manière hebdomanaire, suivies d’une séance de follow-up 3 mois plus tard.

Les piliers du programme :

-Training de concentration et de relaxation
- L’auto-régulation de l’humeur                
- Le maniement des pensées négatives automatiques
- L’encouragement à l’autorégulation dans les situations à risque

VIVA est basé sur des méthodes de travail cognitivo-comportementales. Les adolescents et jeunes adultes élaborent des situations de leur quotidien à l’aide de stratégies pour y faire face et les exercent. Un journal accompagne les participants dans leurs efforts hebdomadaires. Notre programme est enrichit d’extraits de BD, de films et d’un CD de relaxation.

Les membres de notre équipe d’intervention du Centre transmettent le programme VIVA depuis 2005 à travers toute la Suisse.
Parallèlement à cela notre équipe de recherche l’évalue et dévélope continuellement.

Realize-it

Realize-it est un programme d’intervention destiné aux adolescents et aux jeunes adultes dont la consommation de cannabis n’est plus occasionnelle, mais est devenue une dépendance (4 à 5 % des consommateurs). Le programme dure 10 semaines et se compose de 5 séances individuelles d’une durée de 50 minutes chacune, à raison d’une séance toutes les deux semaines, ainsi que d’une séance de groupe.

Realize-it est un programme d’intervention destiné aux adolescents et aux jeunes adultes dont la consommation de cannabis n’est plus occasionnelle, mais est devenue une dépendance (4 à 5 % des consommateurs). Le programme dure 10 semaines et se compose de 5 séances individuelles d’une durée de 50 minutes chacune, à raison d’une séance toutes les deux semaines, ainsi que d’une séance de groupe.

Le programme est fortement structuré et utilise le concept du journal de bord. Cet outil a comme objectif de soutenir de manière optimale les efforts individuels visant à réduire la consommation de cannabis. Chaque participant possède son propre journal qui l’accompagne tout au long du programme. Il y décrit son mode de consommation, et y explique les buts à court et à long terme de son utilisation du cannabis. Le journal de bord rend également attentif aux difficultés qui peuvent résulter d’un changement de consommation. Il aborde en effet des questions relatives aux symptômes du sevrage, à la gestion du « craving » (envie de consommer du cannabis) et aux situations à risque (pairs consommateurs). Le but de cet outil d’auto-observation est de développer des stratégies de contrôle permettant au participant de stabiliser sa consommation à un niveau bas, ou, si possible, de l’arrêter totalement.


Realize-it peut ainsi être classé dans le groupe des programmes faisant appel à la fois à l’« entretien motivationnel », aux éléments cognitifs en lien avec le comportement et au conseil individualisé.
La phase d’expérimentation de Realize-it est terminée. Sept centres y ont participé en Suisse, ainsi que sept en Allemagne. Plus que 300 participants ont commencé le programme, dont la moitié l’a terminé.


Les résultats sont encourageants. La plus grande partie des participants, avant tout les jeunes adultes de plus de 20 ans, a pu réduire sa consommation de cannabis de manière distincte ou même l’arrêter complètement. Le nombre de jours avec consommation a diminué de moitié (de 20 à 10 jours) et la fréquence de consommation a baissé de 3.5 à 1.5 fois par jour. La quantité de produit consommé a également été réduite de manière tendancielle en ce qui concerne le haschisch, et de manière significative en ce qui concerne la marijuana.
Au début du programme, le tiers des participants rencontrait des problèmes psychiques tels qu’une anxiété élevée ou une dépressivité. Ces problèmes psychiques ont également diminué, de telle sorte que nous pouvons constater, chez ce sous-groupe de personnes doublement affectées, aussi bien une amélioration du bien-être qu’une réduction de la consommation. 

Un programme évalué contre l’obésité

Notre programme initie aux habitudes à suivre concernant les activités physiques et l’alimentation. Il s’adresse aux personnes au BMI* supérieur à 25kg/m2 et a été évalué dans le cadre d’une recherche sur plus de 100 personnes.

* BMI = poids[kg]/taille[m2